Carte de visite Notre travail autour du site

La préparation.
Quand nous avons appris que nous irions construire ce site, nous avons commencé à nous documenter.
On a lu des textes sur les châteaux-forts et la vie au Moyen Age. Des encyclopédies, des documentaires et des magazines mais surtout un album : "La vie de château" de Eddy Krahenbuhl, nous ont beaucoup aidés.    

On a aussi étudié l'histoire du Haut Koenigsbourg, ses propriétaires, quand il a été construit, attaqué, donné à Guillaume II. On en a profité pour taper en avance la chronologie sur l'ordinateur.
En géographie, on a cherché les villes près du château et les routes pour accéder au Haut Koenigsbourg.
En salle informatique, nous avions déjà appris à allumer un ordinateur, à lancer un programme, à taper un texte sur un traitement de texte.
Mais là, nous avons scannérisé des photos pour s'entrainer et nous sommes allés découvrir Internet.
(Comme la connection était assez lente, les enfants ont navigué sur une encyclopédie utilisant un navigateur.)

Au château
Le 8 novembre au matin, nous sommes montés une première fois au château.
Gilles et Etienne étaient déjà du voyage. Pierre TISSOT, du service éducatif du Haut Koenigsbourg, a commencé la visite en nous montrant la grande maquette démontable du château.

Il a enlevé les morceaux les uns après les autres pour montrer la différence entre la partie défensive et la partie habitation du château. Il nous a aussi montré les endroits principaux afin de nous permettre de nous repérer pendant la visite.

Après, pendant un peu plus d'une heure, nous avons visité le Haut château.

L'après-midi et le lendemain, de retour en classe, nous avons discuté de ce que nous avions déjà appris et nous nous sommes répartis en 3 groupes selon le sujet qui nous intéressait le plus : Vie Quotidienne - Architecture ou Défense.

Le 12 novembre, ce fut le grand jour... nous sommes allés passer la journée au château pour construire notre site.
Les trois groupes se sont répartis en trois ateliers tournant. Chaque groupe passait à tour de rôle dans un des ateliers.

Le premier groupe visitait le château avec Pierre et Célia.


Pierre insistait plus particulièrement sur le sujet étudié par le groupe.

Il faudrait plus tard, transmettre ces informations au reste de la classe et les transcrire pour le site. Nous avons vraiment appris beaucoup de choses.

Nous avons aussi pris des photos avec des appareils jetables.
   

Le deuxième groupe travaillait sur le site avec Patrick et Jean-Pierre,
nos deux ambassadeurs Internet, Etienne notre aide-éducateur spécialisé en informatique et Gilles, le papa de Cécilia.
Gilles nous a rappelé le fonctionnement d'Internet et nous a aidé à faire des dessins et des photos.

Avec Patrick et Jean-Pierre, nous avons travaillé sur les deux ordinateurs portables qu'ils avaient apportés.
Il y avait aussi un scanner pour numériser nos dessins.

Le troisième groupe travaillait avec le maître dans la salle des Maréchaux et dans le château.

On a recherché des marques de tailleurs de pierre et les blasons des anciens habitants du château.

On a aussi cherché les signes de reconstruction que Bodo a fait graver lors de la reconstruction (un signe différent tous les ans).    
   
On a aussi complété la visite en allant voir les parties du château que nous n'avions pas encore pu visiter... comme le grand bastion avec ses canons.
       
Un symbole de reconstruction
de Bodo Ebhardt
A 15 heures, nous nous sommes retrouvés pour le verre de l'amitié offert par Patrick et Jean-Pierre et la photo de groupe bien sûr.
Il était temps de repartir vers Sélestat.

De retour en classe
De retour en classe, on a fait le point ensemble sur toutes les informations que nous avons retenues et surtout pour partager toutes nos impressions. Ensuite, on s'est retrouvé par groupe pour faire le point sur ce que nous avons appris.
On a dicté au maître tout ce dont nous nous souvenions et on a corrigé avec l'ensemble de la classe.
Pour présenter les habitants du château, le groupe Vie quotidienne a écrit l'histoire de Charlotte, la servante, et Kevin, le forgeron.
On a fait des dessins : les blasons, le château, des personnages et surtout des armes.
On a aussi scanné les plus belles photos prises lors de nos visites...

Maintenant nous vous invitons à découvir le château tel qu'il aurait pu être au temps des Thierstein.